NOUS SOMMES DE CEUX QUI DISENT NON A L'OMBRE
CIE NOVA

--

 Théâtre

 Spectacle autour de la pensée de la négritude et de la créolité

 Tout public à partir de 14 ans - Durée : 90 mn

► Jeudi 23 mai (19h) - Vendredi 24 mai (19h)

► Plein tarif : 12 € - Tarif réduit : 8 € - Tarif (-16 ans) : 5 €

► Infos & Résas : contact@lepilierdesanges.com - 01 82 01 52 02 ​

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Traversée poétique, politique et musicale des auteurs de la négritude (Césaire, Senghor, Damas) au Tout-Monde (Glissant), du negro-spiritual au début du Hip Hop, cette création rend hommage à l’héritage des pensées. Nous essayerons de nous souvenir ensemble pour réinvestir notre présent. 

Composé de scènes écrites au plateau, de lectures poétiques et d’interviews politique de ces auteurs, ce spectacle matériau vise à traverser deux histoires des idées intimement mêlées des années 1930 à aujourd’hui : celle de la pensée et celle de la musique autour d’une question principale. Comment la langue française devient une arme de combat et construit nos identités ? 

Ce chaos-opéra porté par quatre comédiens et un musicien, constitue un véritable manifeste des poétiques, un refus de la langue unique. Esquisse des imaginaires de l’humanité pour y dessiner notre créolité.

AUTEURS Aimé Césaire, Léon-Gontran Damas, Léopold Sédar Senghor, Langston Hugues, Louis Aragon, Patrick Chamoiseau, Edouard Glissant, Léonora Miano, Alice Carré, Margaux Eskenazi

MONTAGE ET CONCEPTION Alice Carré, Margaux Eskenazi

MISE EN SCÈNE Margaux Eskenazi

AVEC Armelle Abibou, Yannick Morzelle, Raphael Naasz, Christophe Ntakabanyura, Eva Rami

--

PRODUCTION La Compagnie Nova et FAB - Fabriqué à Belleville

Avec le soutien du CENT-QUATRE-PARIS, d’Arcadi Île-de-France, du Ministère des Outre-mer, du Théâtre de la Tempête, du Théâtre de Belleville, de Lilas en Scène, de Mains d’OEuvres, de la Mairie de Paris. Ce spectacle a bénéficié de l’aide à l’écriture « Mise en scène » de l’association Beaumarchais-SACD. Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National

CIE NOVA

La Compagnie Nova  voit le jour en 2007 aux Lilas (Seine-Saint-Denis). Depuis près de 10 ans, elle n’a eu de cesse d’affiner sa vision artistique et son projet théâtral avec les mises en scène de Quartett d’Heiner Müller (2009), d’Hernani de Victor Hugo (2011/2012), une adaptation de Richard III  de William Shakespeare (2014/2015) et Nous sommes de ceux qui disent non à l’ombre  (2016/2017), volet 1 du diptyque “Écrire en pays dominé”.

Au coeur même du projet de la Compagnie, son travail artistique est dépendant d’un travail d’implantation et d’actions sur le territoire, notamment de Seine-Saint-Denis. Il permet de prolonger sa réflexion menée avec différents publics : celle des identités françaises créolisées et de la langue française.

Depuis 2007, de nombreuses actions furent menées : mise en place d’une école du spectateur, temps de répétitions ouvertes, ateliers en établissements scolaires, atelier de récit….

La saison 2017/2018, la Compagnie Nova a été résidente de la ville des Lilas en partenariat avec Lilas en Scène, le Garde-Chasse, la ville des Lilas et le Conseil Départemental du 93 ainsi qu’à la Ferme Godier à Villepinte soutenu par l’aide à

la résidence de la DRAC Ile-de-France.

En 2018/2019, elle sera associée au Studio Théâtre de Stains et au Collectif 12 à Mantes-la-Jolie où elle créera en janvier 2019 le second volet, J’ai la douceur du peuple effrayante au fond du crâne.