EXPOSITION
PÉRÉGRINATIONS D'UN SCÉNOGRAPHE 

--

 Exposition autour des oeuvres de Jean-Baptiste Manessier

 Du 18 mars au 26 mai / La Halle Roublot

► Infos : contact@lepilierdesanges.com - 01 82 01 52 02

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’exposition de maquettes et de marionnettes rend hommage à l’œuvre de Jean Baptiste Manessier, scénographe qui occupe une place prépondérante dans l’histoire et le renouveau de l’espace théâtral. 

Jean-Baptiste Manessier a rencontré la marionnette avec le poète, dramaturge et cinéaste Armand Gatti, dans les années 70. Ce scénographe au parcours atypique - qui se définit volontiers comme un autodidacte - n’a cessé depuis, tout en travaillant pour le théâtre et l’opéra, de collaborer avec de grandes compagnies contemporaines de théâtre de marionnettes. Sa réflexion et ses conceptions techniques ont accompagné l’évolution de cette forme théâtrale, notamment en repensant l’espace du castelet, et en intégrant les contraintes spécifiques de la manipulation de l’acteur-marionnettiste. Une collaboration régulière avec le metteur en scène Grégoire Calliès depuis 1989 met en évidence la façon dont une pensée scénographique soutient la vision et le point de vue de la mise en scène. Les croquis, maquettes, objets et décors présentés mettent en lumière ce travail qui, bien que visible sur scène, n’en demeure pas moins souvent méconnu. 

[JEAN-BAPTISTE MANESSIER]

Après un court parcours de comédien, dans la mouvance du théâtre populaire des années 1950 (Jean Dasté, Jean Vilar), Jean-Baptiste Manessier est passé à la scénographie. Ses débuts datent de son retour de la Guerre d’Algérie, alors qu’il réalise des décors pour Georges Wilson au Théâtre national de Chaillot. Puis, dans les années 1970, il rejoint Armand Gatti et accompagne ses créations durant six ans. Cet artiste, qui se définit volontiers comme un autodidacte et un curieux de tout, n’a cessé depuis de travailler pour le théâtre et l’opéra, tout en collaborant avec de grandes compagnies contemporaines du théâtre de marionnettes. Sa réflexion et ses conceptions techniques ont accompagné l’évolution de cette forme théâtrale, notamment en repensant pour Alain Recoing l’espace du castelet et en intégrant les contraintes spécifiques de la manipulation de l’acteur-marionnettiste. Depuis 1989, sa collaboration étroite avec le metteur en scène Grégoire Callies met en évidence la façon dont une pensée scénographique soutient la vision et le point de vue de mise en scène. Leur complicité résout avec bonheur les défis engendrés par les différentes aventures artistiques… Après « Amchiche » qui traite de l’expatriation à travers l’histoire d’un chat ordinaire et « Foul Ivaoun » qui parle, à la manière d’un conte, du passage de l’enfance à l’âge adulte, Jean-Baptiste Manessier réalise avec « Ça va ! », la troisième collaboration artistique avec la metteure en scène Hélène Hamon. Leur prochaine aventure commune sera la réalisation du spectacle « De terre en terre » qui s’appuie sur le trajet d’un couple de kinois à la recherche d’un espace pour une vie « calme » à défaut d’être sereine.